Extraits à lire et écouter

La méthode des Pères

Parc de la Pépinière « Si la raison, la méthode des Pères ont mis de l’ordre dans le nerveux Gascon, Foch ne doit pas moins à la Lorraine exacte et prudente ; il en recevait les leçons quand à Nancy, en 1870, il passa l’examen de Polytechnique…Je le revois ce jeudi après-midi où il fit son entrée – était plutôt de retour – dans la capitale de la Lorraine. Les volets sur la façade devant la Lire la suite…

Les crimes de l’ange – Jean-Claude Baudroux

Rue Chanzy, Rue Saint Jean (Quartier Gare) « Une fois encore, Stanislas respira avec force l’air frais de la nuit et leva les yeux sur l’immeuble qui abritait le cadavre. C’était le n° 9 de la rue Chanzy, qui fait l’angle avec la rue Saint-Jean. Belle façade, d’autant plus belle que c’était Emile André qui l’avait dessinée. Bref, un de ces damnés architectes de l’Ecole de Nancy, un de ces illuminés qui voyaient des formes végétales Lire la suite…

L’ancienne place Thiers

Lieu évoqué : Place Thiers (Quartier Gare ; aujourd’hui place Simone Veil), Nancy « A 18 ans, au démarrage de ma vie étudiante, je louais alors un appartement dans le quartier le plus sale et le moins cher de la ville, la Grande-Rue. A L’époque y côtoyaient les familles d’immigrés et les dernières tapineuses de Nancy, malheureusement disparues. C’était un endroit insalubre, noir et gris. Paradoxalement, c’est le quartier le plus cher à présent.[…] L’ancienne place Lire la suite…

Le parc rêvé

Lieux évoqué : Parc de la Pépinière, place Stanislas « La Petite avait entendu parler de « La Pépinière ». On lui promettait toujours d’y aller. C’était un grand square où l’on pouvait courir dans les larges allées ombragées d’arbres centenaires.[…] Quand enfin la fillette aperçut la cime des arbres, puis l’entrée de la Pépinière, ce grand parc, au cœur de Nancy, après avoir traversé très vite la superbe place Stanislas, ses souliers effleurant les pavés, tant elle Lire la suite…

Le faste de Nancy la ducale

Lieux évoqués : Place Carrière, Place Stanislas, Grand’rue, Nancy. « Pour se rendre à Nancy, il fallait passer par Metz et subir deux fois les ennuis de la douane, à la frontière allemande. Nous avions aussi d’autres raisons pour nous tenir à l’écart de Nancy. L’esprit n’y était pas le même qu’à Metz, -et cet esprit déplaisait à nos gens. Ils accusaient volontiers les Nancéiens de prétention et de manque de simplicité… Nancy, siège d’une cour Lire la suite…

La cathédrale de Nancy

Lieu évoqué : rue Saint-Georges, Nancy. « La cathédrale de Nancy Que devrais-je dire de cet édifice vaste, hautain et froid, le premier que j’aie vu, vraiment vu, avec des yeux attentifs et capables de se souvenir ? Mais, dans quelle tragique occasion l’ai-je vu ! Et combien le drame qui s’est joué dans mon cœur d’enfant, a enfoncé en moi l’image de cette Cathédrale de Nancy ! Mais quoi ! Hardouin Mansart et Germain Boffrand n’auraient pas pu Lire la suite…

Nancy ou bien Metz ?

Lieux évoqués : Parc de la Pépinière, rue Saint Dizier, Nancy. Rue de la Tête d’Or, rue Serpenoise, Metz. « Après l’annexion, nous eûmes beaucoup de peine à désapprendre le chemin et à nous tourner vers Nancy, dont nous ne savions rien, sinon que c’était « un petit Paris, » selon les dires des rares personnes qui s’étaient aventurées si loin. Et cela suffisait pour que la métropole lorraine prît, à nos yeux, comme un faux air de Lire la suite…

Le Café de l’Excelsior

Lieu évoqué : Place de la Gare, Nancy.                                                               Crédit photo : Bibliothèques de Nancy, P-FG-CP-01431-09 « Nous terminions notre périple sous les arbres taillés qui bordaient la place de la République. Au centre de celle-ci, la statue verdâtre d’un homme en redingote accueillait les merdes de Lire la suite…

Nancy et ses ambiances

Lieux évoqués : Place de la Carrière, Place Stanislas, Place d’Alliance Point Central, Place Thiers, Place du Marché (Quartier Saurupt, Quartier Gare, Quartier Charles III), Nancy. « Il faut chercher Nancy, très loin, et l’attendre sous la pluie. Elle ne vient pas toujours, et comme les coquettes, préfère le désir qu’on a d’elle à la présence de l’amant. Nancy-la-Coquette. Il y en a qui s’étonnent de son nom, et parce qu’un trottoir est sale se ridiculisent Lire la suite…

« Il y a trois cités distinctes à Nancy »

Lieux évoqués : Grande Rue, rue Lafayette,  rue Saint-Dizier, Nancy. « Parlez à un habitant de Nancy, et vous remarquerez que, bien qu’il soit Français de cœur, il ressent toujours une vague nostalgie quand il pense à ses souverains. « Nous ne pouvons être qu’Allemands ou Français », dit Maurice Barrès. S’ils pouvaient être indépendants, il est certain qu’ils ne demanderaient pas une République avec un président… … Comme reliques du temps glorieux, Nancy conserve et entretient des Lire la suite…