Enfance

Publié par Bibliothèques de Nancy le

Lieux évoqués : Place Stanislas, Parc de la Pépinière, Eglise Sainte-Epvre, Nancy.

« Qu’avais-je en tête pour croire qu’il suffisait de s’éloigner d’un lieu pour l’oublier? Seule issue pour laver ses offenses d’une enfance à part, la fuite. Ne plus se cogner à l’impossible. Ne pas mourir étouffée.

En ce temps là, même si mon jardin personnel avait été ensemencé d’histoires et de beautés relatives à la Lorraine, je n’en avais aucunement conscience. Le cadre était trop idyllique pour mon âme aux abois. Je ne voulais rien savoir des dorures de la place Stanislas. Je réfrénais tout frémissement quand je la traversais pour gagner la Pépinière ou l’église Saint-Epvre où je trouvais refuge quand trop de chagrin rongeait mon coeur. La petite fille humiliée venait mettre Dieu au défi. Un jour, elle serait grande et forcerait le monde à la regarder autrement. Jeanne, ma mère, percevait mes tourments et tentait de m’insuffler un peu de sa force : « Pense que tu es une princesse et tu le deviendras. Serre les dents, souris et la vie te le rendra. Le monde est assez vaste pour donner une place à chacun ».

Le monde ? Mais où commence-t-il ? Où s’arrête-t-il ? »

Elise Fischer, Paroles d’auteurs – La Lorraine, éditions Conseil régional de Lorraine, Serge Domini, 2007.

Catégories :