La Dame de Sion

Publié par Bibliothèques de Nancy le

Lieu évoqué : Colline de Sion.

Sion. crédit photo : Dadu Jones

« Il va être midi et la colline émerge des brumes. C’est à peine si la cloche de la basilique déchire le silence. Si l’éternité se cultive, c’est ici qu’est son jardin. La basilique lui fait un rempart. Sur cette terre, la Dame de Sion n’en finit pas d’appeler, d’offrir et de s’offrir depuis le Vème siècle. Les ducs de Lorraine sont passés, s’y sont arrêtés, le temps d’épousailles ou de réconciliations.

Et pour moi, que sera ce lieu ?

Je revois la petite fille qui courait, s’arrêtait saisie de bonheur et de vertige. Je revois la jeune fille au bras de son promis, il y a vingt ans. Le possible bonheur m’effrayait et j’essayais de mettre en garde le jeune homme à mes côtés. Il riait, ne voulait rien entendre et la tendresse de son regard sombre m’était blessure.

Les souvenirs me reviennent. Je voulais que notre mariage soit intime, célébré ici. J’aimais le lieu, mais le promis n’a pas voulu. Nous avions droit à un vrai mariage, affirmait-il. Il désirait proclamer devant tous le oui qui nous unirait. Nous aurions bien d’autres occasions de gravir la colline. »

Elise Fischer, Paroles d’auteurs – La Lorraine, éditions Conseil régional de Lorraine, Serge Domini, 2007.

Catégories :