Journal de voyage – Michel de Montaigne

Publié par bmi d'Épinal le

Bussang

Au partir de là, nous suivîmes longtemps un très beau et très plaisant vallon, côtoyant la rivière de Moselle, et vînmes dîner à Bussang, quatre lieues. Petit méchant village, le dernier du langage français, où MM. d’Estissac et de Montaigne, revêtus de souquenilles de toile qu’on leur prêta, allèrent voir des mines d’argent que M. de Lorraine a là, bien deux mille pas dans le creux d’une montagne. Après dîner, nous suivîmes par les montagnes, où on nous montra, entre autres choses, sur des roches inaccessibles, les aires où se prennent les autours – et ne coûtent là que trois testons du pays -, et la source de la Moselle.

MONTAIGNE. Journal de voyage. Paris : Edition Arléa, 1992, pp. 21

Biographie : De septembre 1580 à novembre 1581, Montaigne voyage en Europe afin de soigner ses crises de coliques nephrétiques. Son Journal de voyage, retrouvé dans une malle en 1770 relate le récit de ce long périple entreprit par l’auteur à 48 ans en Italie par l’Allemagne et la Suisse. Les pages concernant les Vosges sont parmi les premières du manuscrit, auquel il manque la page de titre et les premiers feuillets. Pendant dix-sept-mois, Montaigne fera halte dans les villes d’eaux célébrées depuis l’Antiquité, où à chaque fois, il éprouvera la vertu des bains et des douches. C’est le cas notamment à Plombières où Montaigne laisse une belle description de l’organisation des bains.

Catégories :