L’ancienne place Thiers

Publié par Bibliothèques de Nancy le

Lieu évoqué : Place Thiers (Quartier Gare ; aujourd’hui place Simone Veil), Nancy

« A 18 ans, au démarrage de ma vie étudiante, je louais alors un appartement dans le quartier le plus sale et le moins cher de la ville, la Grande-Rue. A L’époque y côtoyaient les familles d’immigrés et les dernières tapineuses de Nancy, malheureusement disparues. C’était un endroit insalubre, noir et gris. Paradoxalement, c’est le quartier le plus cher à présent.
[…] L’ancienne place Thiers, lorsque trônait encore la statue de Thiers en son centre. C’est un souvenir très lointain et confus. Je me rappelle les grands cafés qui encerclaient la place, et la gare à l’extrémité. C’était un cœur de ville incroyable avant qu’il ne soit massacré. Le maire et ses collaborateurs cherchent aujourd’hui à le réhabiliter. Tant mieux, cette place est devenue la verrue de Nancy.
Ce matin en venant à notre rendez-vous et en regardant Nancy respirer, je me suis dit : « Qu’est ce que c’est beau ! ». Après tant d’années, je ne m’en remets toujours pas. Nancy est une ville magnétique. Il ya quelque chose de magique ici. »

Philippe Claudel, l’Express, 5 novembre 2009

En savoir plus sur l’auteur

Image tirée de Limédia galeries.

Catégories : Philippe Claudel