La source prometteuse

Publié par Bibliothèques de Nancy le

Lieu évoqué : Nancy Thermal

Source Lanternier. Crédit photos : Bibliothèques de Nancy

« Le 23 juin 1909, notre excellent collègue, Monsieur le Docteur Charles Thiry, faisait, à la société de Médecine de Nancy, la déclaration suivante :

« Lorsque l’on apprit, il y a un an, qu’un architecte de Nancy, Monsieur Lanternier, forait un trou au Parc Sainte Marie, avec la prétention d’en faire jaillir une source d’eau minérale, cette nouvelle fut accueillie avec le plus grand scepticisme ; comme d’ailleurs on accueille toutes les nouvelles en Lorraine.

Maintenant que le rêve est réalisé, et que l’eau, venue de 800 mètres de profondeur, jaillit au centre de l’exposition, il est plus facile de se renseigner. En examinant cette eau, on peut se convaincre que les 5000 litres qui coulent à la minute, à une température de 36°, sont une eau véritablement minérale, digne de ce nom, et pouvant faire bonne figure auprès des autres sources françaises. »

J’ai pensé que la Société de Médecine de Nancy ne pouvait pas s’en désintéresser, et qu’il était utile d’étudier sa composition. »

Docteur Charles Barachon, L’eau thermo-minérale du Parc Sainte-Marie : source Lanternier, introduction. Crépin Leblon, 1911