Thérapie

Publié par Bibliothèques de Nancy le

Lieu évoqué : Gérardmer.

« Je me sens si faible sans la chaise que je pourrais m’écrouler.

Je reconnais les symptômes d’un manque d’oxygène. Le temps est venu d’aller glisser une canule nasale sous mes narines.

J’enregistre mon activité sur l’agenda de mon téléphone ainsi que la cause de son arrêt.

« Peinture : 2 heures. Migraine. Oxygénation insuffisante. »

Mon pouls est rapide et ma tension doit être élevée.

Mais avant de me rendre dans ma chambre et d’aller rendre une petite visite à monsieur O2, je consulte mes courriels.

J’ai reçu un message du docteur Adam.

Chère madame Northwood-Gros,

J’espère que tout va bien et que vous êtes bien installés dans votre nouvelle maison. Je me permets de vous écrire pour vous rappeler combien il est important que vous poursuiviez votre thérapie. J’ai fait quelques recherches et je peux vous diriger vers un collègue qui officie à Gerardmer. Il me semble que ce n’est pas très loin de Plainfaind. Vous trouverez ses coordonnées dans un lien attaché à ce mail. En attendant, n’hésitez pas à me contacter si vous avez la moindre question ou si vous voulez parler.

Cordialement,

Docteur Jean-Philippe Adam

J’apprécie sa conscience professionnelle et sa sollicitude me touche. Mais désolée, Jean-Philippe, je ne ferai pas marche arrière. »

Vincent Hauuy, Dans la toile, éditions Hugo thriller, 2019, p.48-49.

Catégories :