« Exit les filles onéreuses source de toutes sortes de complications »

Publié par Bibliothèques de Nancy le

Lieu évoqué : Le Chat Noir, Nancy

« La femme de Fernand releva le gant.

Exit les filles onéreuses, sources de toutes sortes de complications : elle décida de les remplacer par elle-même.

Une recette moindre, mais toute la recette.

Après dix minutes de marche, Fernand arriva au « CHAT NOIR ».

Sur la droite, s’élevait depuis quelques années, une masse imposante, le grand séminaire.

La patronne – celle du « CHAT NOIR » – avait manqué de s’étrangler de colère quand elle avait eu vent du projet de l’évêché. Après avoir voulu rencontrer l’évêque qui s’y refusa, elle avait consulté le meilleur avocat de la ville, maître Cronin : qu’il entamât une procédure contre l’autorité ecclésiastique pour préjudice moral !

Il l’en dissuada, estimant, honnêtement, qu’en dépit de son talent oratoire,  il lui serait difficile de plaider la cause d’un préjudice moral au détriment d’un bordel. 

« LE CHAT NOIR » avait donc poursuivi son activité de défoulement sexuel, tandis que, juste en face, on apprenait les avantages, et les obligations de la chasteté. « 

Michel Gérard, S’il s’en sort vivant ! , Editions du Panthéon, 2012, p. 40 et 41

Catégories :